Capturer la lumière

Le principe de la photographie est de “capturer” une certaine quantité de lumière sur son capteur.
Lorsque le photographe appui sur le déclencheur, il laisse la lumière rentrer par l’objectif arriver jusqu’au capteur de son appareil photo pour s’enregistrer en image.
L’objectif est d’obtenir une bonne exposition, c’est à dire une image ni trop sombre, ni trop claire.

Le triangle d'exposition

 

Il y a 3 paramètres qui viennent filtrer la quantité de lumière pour obtenir une bonne exposition :

  • La vitesse d’obturation qui définie la durée durant laquelle le capteur est exposé
  • L’ouverture du diaphragme qui définie la quantité de lumière pouvant entrée dans l’appareil
  • La sensibilité ISO qui définie la sensibilité du capteur à la lumière

Si un de ces paramètres change, il faudra modifier au moins l’un des deux autres pour rétablir une exposition correcte.

Note : ces réglages ont chacun une incidence différente sur la photographie. 

L'ouverture du diaphragme

Le diaphragme est un assemblage de lamelles dans l’objectif, formant un rond qui laisse passer la lumière en son centre.
On peut ouvrir plus ou moins le diaphragme afin de faire entrer + ou – de lumière.
Plus l’ouverture est grande, plus la quantité de lumière pouvant rentrer dans l’appareil sera importante. A l’inverse, plus le diaphragme est fermé (petite ouverture), plus la quantité de lumière rentrant dans l’appareil sera faible.


Les valeurs d’ouvertures s’expriment avec un nombre F/x

La vitesse d'obturation

La vitesse d’obturation – ou temps de pose est la durée où on laisse la lumière
entrer dans l’appareil.
Ce temps de pose s’exprime en fractions de secondes ou même en secondes :
1/1000è de sec., 1/500è de sec., 1/125è, 1/50è, 1/10è, 1 seconde…..
Plus le temps de pose est long et plus longtemps le capteur sera exposé. Il recevra alors beaucoup de lumière.
A l’inverse, si on utilise un temps de pose court, le capteur sera très brièvement exposé et recevra très peu de lumière.

La sensibilité ISO

La sensibilité ISO, c’est la sensibilité du capteur à la lumière.
Elle s’exprime en ISO : 100 ISO, 200 ISO, 400 ISO, 800 ISO, 1600 ISO…
Plus la valeur ISO est élevée, plus le capteur de l’appareil photo sera sensible à la lumière. Il enregistra donc + de lumière. Au contraire, plus la valeur Iso est basse moins le capteur sera sensible à la lumière et il enregistrera donc moins de lumière.

Obtenir la bonne exposition

L’appareil photo possède une cellule qui mesure instantanément la quantité de lumière qui sera reçu par l’appareil. Il nous indique à l’aide d’une petite “réglette” si les réglages utilisés permettront d’obtenir une photo bien exposée, surexposée ou au contraire sous-exposée.

Cet indicateur d’exposition se présente de cette manière :

Le 0 au centre représente une bonne exposition (selon le programme de l’appareil). Vers la droite ( + ) notre photo sera surexposée (de plus en plus claire) et vers la gauche ( – ), elle sera sous-exposée (de plus en plus sombre).

Ces indications peuvent être inversés selon les marques d’appareil photo.

Nous retrouvons sous cet indicateur une petite barre qui se déplace à gauche ou à droite. Il suffit de la placer à l’endroit voulu (en général aux alentours du 0) en modifiant les réglages de vitesse, ouverture ou sensibilité.

La compensation d'exposition en mode semi-automatique

En mode manuel, nous pouvons choisir de nous même, en modifiant un des trois réglages précédemment cité, la quantité de lumière entrant dans l’appareil et donc l’exposition souhaitée. 

Les modes semi-automatiques – priorité à la vitesse (S ou Tv), priorité à l’ouverture (A ou Av) et le mode programme (P) – permettent également de maitriser cette exposition grâce à la compensation d’exposition. 

 

En sélectionnant ce bouton de réglage, nous pouvons choisir la compensation d’expostion : déplacez la barre de réglage vers le + pour une photo plus claire et vers le – pour une photo plus sombre.

Vous souhaitez découvrir les bases de la photographie ? 
Je propose des stages des stages photos en Savoie, à Chambéry et à Annecy.